Monitor startup marocaine spécialisée en veille médias et en revue de presse

Monitor : nouvelle startup marocaine spécialisée en veille médias et en revue de presse

Monitor est une startup marocaine, qui se présente en tant que prestataire en veille médias et en revue de presse, qui donne accès à une base de données documentaire en ligne dans le cloud.

C’est l’une des startups ayant pris part à la rencontre organisée par la CGEM sous le thème « Start-up Act : Small business opportunity », qui s’intéresse au développement des startups au Maroc.

Fondé par Marouane Harmach, directeur associé du cabinet Consultor, ayant accumulé 18 années d’expériences en gestion de projet de consulting, veille, archivage électronique et dématérialisation et veille/intelligence économique.

Harmach est, donc, à sa deuxième aventure entrepreneuriale avec Monitor, qu’il a créée en 2014.

Monitor : de la veille pour tous les secteurs

Monitor s’appuie sur une plateforme technologique qui indexe les articles et offre la possibilité d’envoyer par e-mail les articles numérisés, de consulter l’historique des articles, ainsi que de générer des statistiques.

Le tout via un système multilingue : arabe, français, anglais et espagnol.

Cette solution s’adresse à plusieurs secteurs et s’adapte aux différents besoins des entreprises en termes de veille médias.

Monitor une startup marocaine spécialisée en veille médias et en revue de presse

Monitor se ressource de la presse papier nationale et internationale, les sites d’information, les blogs et forums, les médias sociaux ainsi que la radio et la télévision.

Monitor s’exporte à l’international

La solution Monitor dispose d’une application mobile sous Android et iOS, permettant la consultation des alertes et des bulletins de veille, ainsi que les tableaux de bord de la réputation : natures de citation (positive, négative, neutre), sujets traités, langues…

D’ailleurs, le projet vient répondre au besoin des entreprises ne pouvant pas faire une veille média et une revue de presse de leurs secteurs, par manque de temps et de moyens.

La startup prévoit d’exporter ses services au cours de l’année 2015, et compte ainsi s’attaquer à quelques marchés africains, notamment l’Algérie, Tunisie, Mali, Côte d’Ivoire et le Sénégal.

Articles similaires

youtube gaming-1
27 Aug By Izitech Team
Youtube: lancement officiel de la plateforme de jeu Youtube Gaming
oby
27 Aug By Izitech Team
Découvrez l’Obi Worldphone, le nouveau smartphone créé par l’ex-CEO d’Apple

Les commentaires sont fermés.