elections 2015

Les élections au Maroc à l’ère du digital en 2015 : Top 5 des partis et personnalités les plus influentes sur Facebook

Les élections locales et régionales 2015 se tiendront au Maroc dans quelques jours.

Avant, le digital était perçu comme secondaire durant la bataille électorale.

2015 sera bien l’année ou tous les acteurs politiques, s’engagent plus sérieusement dans ce nouveau média, créant ainsi des tendances électorales sur le digital.

A travers des campagnes électorales intensives, les candidats utilisent de nouveaux moyens pour rassembler les citoyens, tenter de rallier les indécis autour du scrutin et les inciter à voter.

Parmi les moyens surgissent les réseaux sociaux, avec une stratégie de contenu et une interaction vive sur Facebook et Twitter.

N’oublions pas aussi que l’état a déployé des moyens digitaux pour aider les électeurs à la fois dans l’inscription mais aussi dans le vote en soi.

Les candidats : Une stratégie digitale et du contenu

En ces temps d’élections, les pages Facebook des partis les plus populaires comme le PAM ou le PJD sont quotidiennement mises à jour. Des vidéos, des communiqués et des affiches sont publiées quotidiennement.

Sur chaque publication, beaucoup d’encre coule en commentaires : entre partisans et opposants, la guerre électorale dépasse le réel et rejoint la dimension virtuelle.

La stratégie de contenu sur la page Facebook des candidats compte sur la réactivité et la régularité. D’ailleurs, quelques pages Facebook délaissées par leurs propriétaires se sont refaites une peau neuve pour l’occasion.

Comprenant la force d’un outil comme Facebook, quelques candidats vont même jusqu’à sponsoriser leurs publications ou vérifier leur page.

D’autres, utilisent le sponsoring Facebook pour recruter plus de fans.

elections maroc 2015

Elections 2015 au Maroc : L’engagement sur Twitter

Malgré la pâle présence des candidats sur Twitter, il semble que la communauté marocaine y manifeste un intérêt particulier pour les élections.

Sur le fil d’actualité, les internautes discutent des listes électorales, les programmes et n’hésitent pas à interpeller directement les politiciens sur Twitter.

Plus que ça, les internautes marocains sur Twitter prennent position et soutiennent les candidats en qui ils croient.

Il est désormais clair que Twitter est un espace d’expression que les candidats prennent au sérieux et utilisent pour booster leur popularité auprès des internautes. Cette nouvelle stratégie est une preuve que les réseaux sociaux peuvent effectivement influencer l’opinion publique.

L’état et le digital : Aider l’électeur à voter

Avec le site officiel pour les listes électorales, l’état a permis aux internautes de vérifier leur inscription et identifier (et sur carte Google Maps), l’adresse du bureau de vote ainsi que le numéro d’électeur.

Le tout est repris fidèlement dans une application mobile, monBV qui a été déployée sur Google Play, iOS et Windows Phone.

Le top 5 des pages Facebook des partis et candidats aux élections 2015 au Maroc

Pages vérifiées, publications sponsorisées et interactivité. Nous avons établi une liste des 5 candidates les plus influents et les 5 partis avec le plus grand nombre de fans sur Facebook.

Top 5 des candidats en nombre de fans :

Top 5 des partis en nombre de fans Facebook :

  • PJD (450.000 Fans, page certifiée)
  • PAM (182.000 Fans)
  • MP (50.000 Fans)
  • PPS (35.000 Fans) -Merci Marouane pour l’indication-
  • Istiqlal (32.000 Fans)

Articles similaires

youtube gaming-1
27 Aug By Izitech Team
Youtube: lancement officiel de la plateforme de jeu Youtube Gaming
oby
27 Aug By Izitech Team
Découvrez l’Obi Worldphone, le nouveau smartphone créé par l’ex-CEO d’Apple

Les commentaires sont fermés.