SEO google

La mise à jour de Google du 21 Avril 2015, décortiquée…

Le 21 avril 2015 a été le jour de la mise à jour Google relative aux résultats de recherche sur mobile. Relayée par la presse comme l’ « Armageddon Mobile », cette mise à jour inspirait la crainte, et les développeurs craignaient qu’elle ne change les règles du jeu du ranking des sites sur les recherches mobile.

Nous revenons donc deux mois plus tard, pour partager avec vous les résultats de l’étude concernant ce changement, réalisée par Benjamin Bussière, Directeur associé Search chez WAX Interactive, agence de marketing digital.

Pourquoi tout d’abord des changements si importants de la part de Google ?

Ces changements trouvent leur raison d’être dans le fait que les requêtes mobile sont aujourd’hui en forte croissance, et dépassent même les requêtes Desktop !

L’expérience du site mobile est donc de plus en plus importante pour les utilisateurs, et la récente étude Google montre que 57% des mobinautes ne recommanderaient pas un site mal conçu pour le mobile.

Google a donc compris et intégré ces changements, et entreprend donc dorénavant une stratégie très développée sur le créneau mobile, visant à fournir aux internautes un contenu pertinent et adapté à l’environnement mobile.

C’est donc dans cet esprit que ces changements, qui incluent de nouveaux critères de sélection et ranking des sites web sur mobile, ont été mis en place.

 Google a préparé ses utilisateurs bien à l’avance

N’oublions pas que Google a également préparé les utilisateurs de ses services bien à l’avance par rapport à ses réformes relatives aux recherches mobile.

En effet, l’entreprise a fait circuler plusieurs indications à destination des webmasters via des billets du blog officiel de Google. L’entreprise a également mis à la disposition de ceux-ci des outils permettant de tester la compatibilité de leur site mobile avec les nouvelles normes de recherche Google. Sans oublier enfin l’envoi massif d’emails, ayant pour but d’informer les webmasters et utilisateurs d’adsense des changements que prévoyait l’entreprise.

google SEO

La méthodologie de l’étude concernant ce changement

Benjamin Bussière a donc étudié les résultats de ces changements, en se basant sur l’étude des positions de différents sites web sur un panel d’expressions. Cela permet selon lui d’expliquer les changements notables que la mise à jour a engendré.

Se basant donc sur un panel des 100 expressions les plus recherchées, en excluant les noms de marque, l’équipe de l’étude a procédé à une interrogation quotidienne de Google via mobile du 20 avril 2015 au 26 mai 2015.

Ces interrogations ont donné lieu à la découverte de pratiquement 2500 domaines, lesquels ont été organisés sur 300 positions sur l’ensemble de la période d’étude, pour ensuite être filtrés et ne retenir que les domaines figurant dans les 5 premières positions.

Les résultats obtenus suite à cette étude

D’un point de vue macro, l’équipe de l’étude a donc constaté une augmentation des sites les plus importants en termes de position. Cela signifie que le volume total des sites les plus importants en termes de position a été plus important au cours des derniers jours.

L’équipe a également remarqué une chute des positions de recherche mobile pour les sites les moins mobile friendly, ainsi qu’une augmentation des positions de recherches mobile pour les sites les plus mobile friendly.

Exception faite de l’expression « signification des rêves », pour laquelle un site mobile a progressé même sans être adapté pour mobile…

Les positions sur les recherches desktop ont, quant à elles, demeuré inchangées.

Les conclusions de l’étude

L’étude confirme donc bien le changement de la part de google en ce qui concerne le filtrage des résultats de recherche sur mobile. Elle confirme également que ces changement n’ont touché que les recherches mobile, et ne se sont en aucun ces répercuté sur les recherches desktop.

Cela n’a donc aucun impact sur les positions et classements des gros/Moyens acteurs du web, qui disposent de sites adaptés pour les utilisateurs mobile.

Par contre, les petits acteurs, eux, ne pourront malheureusement pas suivre ce changement, au vu des coûts qu’engendre l’adaptation d’un site web pour mobile.

Cette situation, dictée donc par les lois du marché, risque de continuer à creuser à l’avenir la fracture entre les gros et petits acteurs du web…

Articles similaires

youtube gaming-1
27 Aug By Izitech Team
Youtube: lancement officiel de la plateforme de jeu Youtube Gaming
oby
27 Aug By Izitech Team
Découvrez l’Obi Worldphone, le nouveau smartphone créé par l’ex-CEO d’Apple

Les commentaires sont fermés.